Séminaire Automne 2017

Automne 2017

 

Jeudi 19 octobre 2017

Baptiste Godrie (Sociologue, Université de Montréal) « Reconnaissance des savoirs expérientiels en santé mentale et injustices épistémiques »

Cette conférence porte sur le processus de reconnaissance des savoirs expérientiels des patient-e-s à dans le champ de la santé mentale. Sur les plans politique et thérapeutique, cette reconnaissance conduit-elle à changer les rapports de pouvoir patient-e-s et professionnel-le-s en santé mentale ? La prise en compte des savoirs expérientiels change-t-elle les connaissances et pratiques en santé mentale ? Nous distinguerons la reconnaissance des savoirs expérientiels dans une perspective individuelle et dans une perspective collective, et caractériserons les savoirs expérientiels relativement à la prise en compte des croyances et du vécu des patient-e-s.

 

Jeudi 16 novembre 2017

François Guérard (Historien, Université du Québec à Chicoutimi) « Du registre à la carte : recomposer les populations hospitalisées avant la deuxième moitié du 20e siècle ».

Il y a de ces questions auxquelles les sources paraissent n’offrir, d’un premier abord, aucune réponse. Certaines se sont présentées lorsque j’ai voulu avec quelques collègues connaître l’évolution de la composition des populations hospitalisées et leurs modalités d’accès aux soins durant le remarquable redéploiement de la médecine hospitalière débuté dans les dernières décennies du XIXe siècle. Nous avions par exemple établi que la principale source de financement de l’hôpital devenait la vente des services, un point absent des sources qualitatives et des discours d’époque plutôt centrés sur la dimension caritative des établissements. Cela remettait en cause notre connaissances des voies d’accès à l’hôpital et du statut des patients hébergés, questions que nous avons abordées à l’aide de données issues des registres d’entrées et de sorties des hôpitaux, enrichies par les recensements du Canada et une cartographie des bassins de recrutement.

Jeudi 7 décembre 2017

Isabelle Leblanc (Médecin, McGill) « Culture, médecine et humanisme: la médecine familiale à la croisée des chemins »

La médecine familiale est une science sociale enrichie de connaissances techniques des sciences de la nature. Cette réalité nous invite à penser le système médical, mais aussi la santé d’un autre point de vue et nous conduit donc à repenser l’éducation médicale en conséquence de cette interdisciplinarité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>