Troisième séance du séminaire « La santé en débat »

Pour sa troisième séance, le nouveau séminaire de discussion « La santé en débat », autour des sciences humaines et sociales de la santé à Montréal recevra Fabrice Fernandez, sociologue. Voici le résumé de son intervention et les informations concernant le séminaire :

Capture d’écran 2017-03-03 à 08.46.09

Résumé :  Je souhaiterais ici revenir sur les recherches ethnographiques que j’ai menées durant une quinzaine d’années auprès de consommateurs de drogues itinérants et de personnes souffrant de problèmes de santé mentale rencontrées sur différentes terrains (squats, hôpitaux, communautés thérapeutiques, associations de réduction des méfaits, prisons et tribunaux notamment). Mon principal objectif sera ici de questionner ce que l’ont fait dire aux émotions exprimées par ces individus précarisés, et ce pour qualifier, évaluer, juger voire traiter les troubles dont ils seraient porteurs. Après avoir examiné i) différentes manières d’analyser les émotions au regard de l’expérience de la maladie et/ ou du trouble, que ce soit à travers la mise en scène émotionnelle, la socialisation émotionnelle, la déviance émotionnelle ou encore le travail émotionnel, mon propos visera ensuite ii) à éclaircir la manière dont l’évaluation morale des émotions oriente, dans nombre de situations, la prise en charge et le traitement de ces populations fragilisées. Ce faisant je tenterai de montrer iii) comment, au-delà de la seule relation médecin-patient, dans nombre de situations impliquant des agents de l’état, les émotions sont non seulement appréhendées comme révélateur d’un état mental problématique, mais aussi l’objet d’un traitement singulier qui participe d’une micro-politique des troubles et d’une nouvelle forme de gouvernement de l’altérité déviante.

Bibliographie indicative:

2015     At the Heart of the State. The Moral World of Institutions [avec Fassin D. et al..], Londres : Pluto Press, 312 pages.
2014     Les émotions. Une approche de la vie sociale [avec Lézé S. et Marche H. (dirs)], Paris : éditions des archives contemporaines, 157 pages.
2014     «  The Psychiatric Report as Moral Tool: A Case Study in a French District Court » [avec Lézé S.], Social science and Medicine, vol. 116, p. 41-48.
2011     « Le théâtre des fumeurs de Crack. Mise en scène émotionnelle et voilement/dévoilement de soi », Ethnologie française, vol. 44, n°4, p. 707-715.
2010     Emprises. Drogues, errance, prison : figures d’une expérience totale, Bruxelles : Larcier, 384 pages.
2008     Le langage social des émotions. Études sur les rapports au corps et à la santé [avec Lézé S. et Marche, H. (dirs.)], Paris : Économica, coll. « Sociologiques », 426 pages

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *